Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Les Franciliens marchent davantage depuis le déconfinement

15 octobre 2020 à 10h38 Par Mikaël Livret
Une étude montre que le télétravail a accéléré le mouvement.
Crédit photo : FRANCOIS GUILLOT / AFP

Selon une étude réalisée par Kisio (filiale de Keolis), les habitudes de mobilité des Franciliens ont beaucoup évolué depuis le confinement, une explosion de la marche à pied, moins de transports en commun et plus de vélo.

La marche explose. C'est une étude très détaillée sur les déplacements de plus d'un million de personnes analysés, de manière anonyme, depuis le mois de février jusqu'à la fin septembre.

Principal enseignement : le recours aux transports en commun a fortement baissé, de plus de 30% en Ile-de-France. Premier gagnant de ce retournement de veste : le vélo. Dans cette bataille, la place de la voiture recule. Ainsi, en juin, en Ile-de-France, l’utilisation d’un véhicule personnel était passée de 51% à 56% des déplacements, tandis que les transports en commun diminuaient de 25% à 19%.

La principale surprise de cette étude est sans aucun doute le succès de la marche à pied. Pour des trajets de deux ou trois km, de plus en plus de Franciliens ont abandonné les transports pour trois ou quatre stations de métro ou de bus. La stratégie des usagers a aussi changé : ils essaient de faire le moins de changements possibles, surtout pour éviter les grandes stations parisiennes, souligne l'étude.

Autre conclusion de l'étude : « les jours de pointes » en semaine ont changé. La mise en place du télétravail et la diminution des déplacements loisirs ont un impact sur les jours de déplacement. Avant le vendredi s’imposait comme la journée la plus chargée. Désormais, ce sont les mardis et jeudis, notamment sur les routes, qui concentrent le plus de monde.