Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

ZAD de Gonesse : Valérie Pécresse saisit la justice

16 février 2021 à 19h45 Par Bertrand Loppin
Le collectif pour le Triangle de Gonesse occupe les lieux depuis le 7 février.
Crédit photo : @CPTGonesse

Depuis une semaine, des militants occupent le Triangle de Gonesse. Ils s’opposent aux travaux liés à la future ligne 17 du métro du Grand Paris Express et à la construction d‘une gare. Valérie Pécresse a demandé leur expulsion.

La tension monte autour du Triangle de Gonesse. Ce mercredi, les représentants du Collectif qui occupent les lieux sont convoqués devant la justice. Valérie Pécresse a porté plainte contre les militants qui se sont installés depuis le 7 février dernier. La présidente de la région Île-de-France estime que cette occupation est illégale. Elle craint également qu’elle dégénère rapidement en appels à la désobéissance civile et en violences.

 

De son côté, le collectif pour le Triangle de Gonesse va demander le report de l’audience. Les représentants du collectif attendent une réponse à leur demande d‘aide juridictionnelle. Ils justifient leur occupation du terrain en expliquant qu’ils souhaitent ainsi s’opposer aux travaux de construction de la future ligne 17 du métro du Grand Paris Express. Ils protestent notamment contre la construction d‘une gare qui serait une menace pour la sauvegarde des terres agricoles.

 

Le collectif appelle également à un rassemblement ce mercredi matin à 9 heures devant le tribunal de Pontoise, où l’audience en référé doit se dérouler. Sur le terrain, la société du Grand Paris Express a débuté les travaux depuis lundi tandis que les militants du collectif se sont installés dans des petites cabanes, le signe qu’ils comptent bien occuper les lieux dans la durée.