Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

"J'ai failli perdre mes doigts plus d'une fois" : Kendji Girac revient sur ses premiers jobs (vidéo)

19 octobre 2020 à 10h20 Par A.L.
Kendji Girac a travaillé dur pour en arriver là.
Crédit photo : Capture d'écran Instagram © Kendji Girac

Pour gagner de l'argent quand il était plus jeune, Kendji Girac n'a pas hésité à aider son père, élagueur. Une profession. risquée qui a failli lui coûter très cher...

Alors que son quatrième album studio, La Vida, est sorti dans les bacs le 9 octobre dernier, Kendji Girac  peut être fier de son parcours. S'il s'apprête à repartir en tournée l'année prochaine pour 46 dates, avec un premier concert à Ajaccio le 30 avril 2021, avant un passage dans les plus grandes salles de France à l'instar de Toulouse, Nice, Lille, Caen, Rouen, Bordeaux, Montpellier, Lyon ou encore Bruxelles en Belgique, le chanteur a dû travailler très dur avant de connaître cet immense succès. 

"Le truc pouvait remonter et nous couper les doigts"

En effet, c'est lors d'une interview accordée à Konbini que l'interprète d'Habibi s'est confié sur ses premiers jobs pour gagner de l'argent, expliquant notamment comment il a failli perdre ses doigts en exerçant le métier d'élagueur au côté de son père"J'ai coupé beaucoup d'arbres qui étaient dangereux, pas simplement pour le plaisir. Et du coup, avec mon père, ouais, c'est vrai avec des tronçonneuses, à ras du visage, avec des perroquets, ce sont des sécateurs pour couper des branches, et des fois la corde s'emmêlait dans les branches et on essayait de lever le sécateur, et là, le truc pouvait remonter et nous couper les doigts", a déclaré le chanteur. 

Un énorme risque pour celui qui a appris à jouer de la guitare en écoutant les CD des Gipsy King dans sa voiture. Des heures d'apprentissage qui lui ont d'ailleurs valu "avoir des cloques sur les doigts""Je saignais des fois des doigts, quand t'as la niaque, quand t'as faim, tu réussis", a notamment lâché Kendji Girac.