Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Musique

Harry Styles : critiqué pour avoir posé en robe pour Vogue, sa mère le défend (photo)

18 novembre 2020 à 17h10 Par A.L.
Harry Styles a été vivement critiqué.
Crédit photo : © Vogue

En couverture du dernier numéro de "Vogue US", Harry Styles est ainsi devenu le premier homme à apparaître seul en Une du célèbre magazine. Vêtu d’une robe, le chanteur a néanmoins dû essuyer beaucoup de critiques. Plusieurs célébrités, ainsi que sa propre mère, ont pris sa défense.

Il y a quelques jours, Harry Styles a fait couler beaucoup d'encre en faisant la couverture du mois de décembre 2020 du Vogue US, devenant ainsi le premier homme à apparaître seul en Une du célèbre magazine, qui plus est en portant une robe dans le but de casser les codes et bousculer les préjugés. "Les vêtements existent pour qu'on s'en amuse, qu'on tente des choses, et qu'on joue avec", a-t-il en effet déclaré. Cette photo a pourtant déclenché une vive polémique sur les réseaux sociaux. "Il n’existe aucune société qui peut survivre sans hommes forts", a par exemple réagi Candace Owens, la commentatrice politique américaine, connue pour son ancrage conservateur, avant de demander de ramener "les hommes virils".

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par @harrystyles

Harry Styles soutenu par sa mère

Heureusement, ce tweet n’a pas été du goût de tout le monde. Harry Styles a ainsi reçu immédiatement le soutien de plusieurs célébrités qui se sont empressées de répondre pour prendre sa défense. "La masculinité seule ne fait pas l'homme", a alors écrit l’acteur de la trilogie Le Seigneur des Anneaux, Elijah Wood. L’actrice Jameela Jamil a aussi pris la parole en tweetant : "Harry Styles est totalement viril, car la virilité est tout ce que vous voulez qu’elle soit". Même son de cloche du côté de la mère du chanteur britannique qui n'a pas hésité à monter au créneau pour soutenir son fils. Alors qu'elle donnait une interview pour Lorraine, une chaîne de télévision britannique, Anne Twist, sa mère, a déclaré qu'elle "avait joué un rôle dans l'amour de son fils pour l'androgynie". "J'ai toujours aimé créer des déguisements pour mes enfants quand ils étaient plus jeunes. Sa soeur détestait mais Harry a toujours adoré", a-t-elle confié. 

Le chanteur de 26 ans n'a quant à lui pas pris part à cette polémique.