Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Rosny-sous-Bois : un couple arrêté pour avoir pratiqué des « saignées purificatrices »

27 octobre 2020 à 16h00 Par Maud Tambellini
Les saignées ont été pratiquées dans le cadre de la thérapie de la ventouse, aussi appelée "hijama"
Crédit photo : wikimedia commons

Un homme et une femme sont accusés d’avoir exercé illégalement des « saignées purificatrices » pendant deux ans dans un hôtel de Rosny-sous-Bois. La pratique est prisée par certains membres de la communauté musulmane.

Il se faisait passer pour un kinésithérapeute, elle pour une infirmière. Un couple a été arrêté pour avoir pratiqué illégalement des « saignées purificatrices » pendant deux ans dans un hôtel de Rosny-sous-Bois dans des conditions sanitaires douteuses.

Ces saignées sont prisées par certains membres de la communauté musulmane. Il s’agit d’une médecine ancienne alternative aussi appelée « hijama », reconnue par l’OMS, censée agir contre des migraines, des problèmes d’infertilité, des règles douloureuses ou même des problèmes de rhumatismes.

Concrètement, des petites incisions sont faites dans la peau et du sang est ensuite extrait grâce à la pose de ventouses. Seul les médecins sont autorisés à réaliser la procédure.

Du côté de l’enquête, l’homme a été arrêté dans l’Eure, la femme en Seine-Saint-Denis. Durant des perquisitions à leurs domiciles, les policiers ont trouvé plusieurs sacs remplis de billets. 150 000 euros ont aussi été trouvés sur un compte bancaire.