Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Assassinat de Samuel Paty : une "fatwa" avait "manifestement" été lancée contre le professeur décapité

19 octobre 2020 à 09h03 Par Iris Mazzacurati
Plus de 80 enquêtes ont été ouvertes pour haine en ligne et des interpellations ont eu lieu depuis l'assassinat de Samuel Paty.
Crédit photo : Pixabay - photo d'illustration

Une fatwa aurait été lancée contre le professeur assassiné vendredi 16 octobre, a déclaré Gérald Darmanin ce lundi matin, annonçant également de nombreuses opérations de police en cours.

Le père d'une collégienne de Conflans-Sainte-Honorine et le militant islamiste radical Abdelhakim Sefrioui "ont manifestement lancé une fatwa" contre Samuel Paty pour avoir montré en classe des caricatures de Mahomet, a estimé le ministre de l’Intérieur sur Europe 1.

Ces deux hommes font partie des onze personnes gardées à vue dans l'enquête sur cet attentat perpétré vendredi par un Russe tchétchène de 18 ans.

Depuis l'assassinat du professeur de collège Samuel Paty, plus de 80 enquêtes ont été ouvertes pour haine en ligne et des interpellations ont eu lieu, a expliqué Gérald Darmanin, qui a affirmé vouloir dissoudre plusieurs associations dont le Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF).

Dimanche, Emmanuel Macron et son gouvernement ont promis des réponses politiques "à court et moyen terme" après l'assassinat du professeur Samuel Paty, auquel plusieurs dizaines de milliers de personnes ont rendu hommage dimanche.

(Avec AFP)