Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Paris : moins d‘infractions routières et d’incivilités mais toujours beaucoup d‘amendes…

22 janvier 2021 à 19h45 Par Bertrand Loppin
En lmatière d‘infractions routières, c’est le stationnement génant qui est le plus souvent sanctionné.
Crédit photo : Commons Wikimedia

Combien de PV ont-ils été dressés et quelles infractions ont-elle été sanctionnées ? La Direction de la Prévention de la Sécurité et de la Protection de la Ville de Paris a dévoilé son bilan d‘activité pour l’année 2020. Si le confinement a réduit le nombre des infractions, les agents de la ville n’ont pas hésité à dresser de nombreux PV.

Avec une nouvelle année qui commence, il est temps de faire le bilan de celle qui s’est terminée. Du côté de la Direction de la Prévention de la Sécurité et de la Protection de la Ville de Paris, on a fait les comptes. Premier enseignement de cette année 2020 marquée par deux confinement sur fond de pandémie de Covid-19, les agents de la ville ne sont pas restés inactifs. Ils ont dressé pas moins d’1,3 millions de PV, soit une moyenne de 3561 PV par jour. Si ce résultat semble impressionnant, il est pourtant en baisse de 22% par rapport à l’année 2019. Il faut dire que le nombre global des infractions constatées est lui aussi en baisse, une baise qui peu s’expliquer par les deux confinements qui onr considérablement réduit la fréquentation de la capitale.

 

Si l’on rentre ans les détails, ce sont les infractions routières qui décrochent la palme. Elles représentant 91% des infractions verbalisées, soit un total de 1 181 924 PV. Le nombre d‘amendes est en baisse se 23% pour ce type d‘infraction par rapport à 2019. La baisse des infractions routières a été constatée essentiellement lors du premier confinement. En revanche, elles ont été beaucoup plus importantes entre septembre et décembre dernier. En lmatière d‘infractions routières, c’est le stationnement génant qui est le plus souvent sanctionné, mais les infractions commises sur les pistes cyclables et dans les couloirs de bus connaissent une nette augmentation : + 17 % et + 24,5 % par rapport à 2019.

 

Autre type d‘infractions constatés par les agents de la ville de Paris, les incivilités. Les dépôts sur la voie publique et les dépôts de vente à la sauvette tiennent le haut du pavé. Ils représentent 51 % des incivilités sanctionnées. Les nuisances sonores et dépassements de terrasses ont été moins fréquents. Ils sont en baisse de 6,8 % par rapport à 2019. Les jets de mégots arrivent en troisième position. Mais malgré la pandémie de Covid-19, il y a un type d‘incivilité qui a été beaucoup plus sanctionné : les déjections canines avec une augmentation de 13,1% du nombre d‘amendes. Sortir avec son animal de compagnie était un des motifs largement utiliser pour pouvoir sortir prendre l’air lors des différents confinements.