Info locale

Viaduc de Gennevilliers : l’Etat au chevet des automobilistes de l’A15

11 juillet 2018 à 10h07 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Wikipédia

Elisabeth Borne, la Ministre des Transports, s'est rendue sur le chantier du viaduc de Gennevilliers pour témoigner de la mobilisation de l’État et proposer des solutions visant à réduire les embouteillages.

200.000 automobilistes par jour. Depuis qu’un mur s’est affaissé sous le viaduc de Gennevilliers (Val-D’oise-Hauts-de-Seine) le 15 mai dernier, la circulation est limitée à deux voies dans le sens province-Paris. Du coup en heure de pointe, d’énormes bouchons se forment matin et soir. De quoi agacer bon nombres de franciliens. Ce mardi la ministre des Transports Elisabeth Borne s’est rendue sur le chantier du viaduc de Gennevilliers à Argenteuil.

La ministre a rappelé que « les services de l'Etat sont très mobilisés pour trouver des solutions qui vont permettre de réparer cet ouvrage. Mais ça va prendre du temps, et en attendant il faut travailler sur des solutions alternatives pour la rentrée. »

Alors que les travaux vont durer jusqu'au début de l'année prochaine, des solutions alternatives ont été proposées pour faciliter les trajets quotidiens des automobilistes Franciliens dès la rentrée. La possibilité de baisser les tarifs de l’autoroute A14 qui relie Orgeval à la Défense a été évoquée comme la possibilité de développer des parkings-relais ou le covoiturage.