Info locale

Un policier devant les assises de l’Essonne pour viol

12 janvier 2018 à 10h08 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Flickr

En détention provisoire depuis 2015, l'accusé de 43 ans a jusqu'à présent nié tous les faits qui lui sont reprochés. Sa belle-fille l'accuse de plusieurs viols et agressions sexuelles, commis pendant 10 ans, pendant son enfance.

Les faits auraient débuté alors que la victime n’avait que 8 ou 9 ans. Un homme de 43 ans est jugé pour viols et agressions sexuelles ce vendredi et jusqu’au 17 janvier devant la cour d’assises de l’Essonne à Evry. L’accusé, fonctionnaire de police, nie les faits qui lui sont reprochés.

La victime, qui n’est autre que sa belle-fille, aujourd’hui âgée de 23 ans l’accuse de l’avoir violé et agressé sexuellement pendant de nombreuses années. Les faits remonteraient à 2002, au domicile familial à Morsang-sur-Orge (Essonne). Son beau-père, profitait des absences de sa mère, qui travaillait de nuit, pour la violer, explique-t-elle.

Les enquêteurs ont trouvé d’importantes traces de médicaments

Pour cela, il la forçait à boire un cocktail mêlant alcool et médicaments. Elle dit s’être réveillée à plusieurs reprises avec son beau-père nu à califourchon sur elle.

Pour se défendre, le beau-père explique ces dénonciations par un désir de vengeance de sa belle-fille, avec qui il se serait montré trop sévère. Néanmoins, en analysant les cheveux de la plaignante, les enquêteurs ont trouvé d’importantes traces de diverses molécules de médicaments, anxiolytiques, décontractant musculaire, sédatif, dont la plupart ont été prescrits à l’accusé.