The Voice

The Voice : une nouvelle soirée riche en émotions et en belles surprises

11 février 2018 à 10h40 Par Stéphane Hubert
Crédit photo : Franck Castel/TV/Bureau233

L’actualité de « The Voice » est revenue hier soir sur ce qui fait le cœur de l’émission : la musique. Et de fort belle manière avec des prestations éblouissantes de stars en puissance.

Troisième prime ce samedi 10 février pour The Voice, et toujours ce sentiment incroyable pour les spectateurs de découvrir les nouveaux talents de demain. Un sentiment partagé par les 4 coachs, fascinés eux aussi par ces diamants bruts. 

Début de soirée rock’n’roll

En effet, première à s’élancer sur la scène, Mélody la joue rock’n’roll en reprenant Should I stay or should I go des Clash. La jeune femme de 25 ans donne tout ce qu’elle a, faisant montre d’une énergie incroyable. Mika et Pascal Obispo sont conquis, ce dernier récupérant avec beaucoup de bonheur cette fille de musicien dans son équipe.

C’est la jeune Shirley, 19 ans, fan de Jacques Brel et Serge Gainsbourg, qui se présente enfin, et qui réalise le premier carton plein de la soirée. Les quatre juges se retournent à l’écoute de sa version de Comme un boomerang du grand Serge. « Ta voix m'a tout de suite séduit, et puis quand on s'attaque à Gainsbourg, en général, j'ai l'oreille qui se penche encore plus. Et là, je n'ai pas été déçu » lui confie Pascal Obispo. La chanteuse choisit d’intégrer l’équipe de Mika.

Raffi Arto est un cas particulier. A 16 ans, le chanteur est fan de rock des années 50 et a appris le piano à 6 ans en regardant des vidéos sur Internet. Ce soir, il rend hommage au groupe américain Creedence Clearwater Revival en reprenant leur tube Proud Mary. Zazie reste de marbre, mais les trois autres coachs se retournent. Florent Pagny, impressionné, parle de lui comme d’un « pur surdoué ». Raffi le choisit logiquement comme coach.

Tiphaine SG est chanteuse, mais aussi danseuse et comédienne. Cette artiste complète confie qu’il « y a toujours eu de la musique à la maison ». Elle propose une interprétation de I don’t wanna live forever de Zayn et Taylor Swift qui fait se retourner Mika. La jeune femme de 21 ans le suit donc dans la poursuite de son aventure.

De 10 ans son aînée, Karolyn, éducatrice spécialisée, confie avec émotion que l’AVC de sa mère il y a 4 ans l’a motivé à tenter de réaliser son rêve : devenir chanteuse professionnelle. Sa mère est justement dans le public, les yeux bandés, et découvre sa fille sur scène. Karolyn interprète Wild Toughts, un morceau de DJ Khaled, Rihanna et Bryon Tiller. Zazie s'est retournée dès les premières notes, rapidement suivie par Florent Pagny. La chanteuse intègre l’équipe de ce dernier.

Un géant au cœur tendre

Originaire de Wallis-et-Futuna, c’est au tour de Ritchy de se présenter sur la scène. L’homme de 33 ans, passionné de musique, se produit pour l’instant dans les bars et les hôtels dès que l’occasion se présente. Malgré son 1,86 m et ses 125 kilos, Ritchy est très impressionné. Il se confie sur l’émotion qu’il ressent quand il se produit. « Quand je chante, je regarde toujours par terre. J'ai du mal à regarder le public. C'est plus une pudeur qu'une timidité, c'est culturel, c'est en moi. » Ritchy a choisi Baby Can I Hold You de Tracy Chapman. Pascal Obispo et Zazie sont conquis. La chanteuse salue son côté "tendre, doux, sensuel et en même temps très assumé et très viril". Il choisit néanmoins de rejoindre l’équipe de Pascal Obispo.

Auteur, compositeur, interprète… B Demi-Mondaine se produit dans les bars parisiens depuis 10 ans, et possède un caractère bien trempé. "The Voice, ça fait plusieurs années qu'on me le propose et que je refuse. Ce n'est pas du tout ma came", confie-t-elle. Mais, poussée par son fils de 12 ans, elle a changé d’avis cette année. Elle se lance dans une reprise de Baby Did a Bad Bad Thing de Chris Isaak. Les quatre coachs se retournent rapidement. Zazie évoque un "mélange hyper sexy", et la chanteuse rejoint son équipe.

Une voix et des doutes

Pour la prestation suivante, la salle entière est à l’aveugle. Une voix s’élève. Est-ce un homme ou une femme ? Difficile à dire tellement cette interprétation de I’m kissing you de Des’ree sème le doute. Pascal Obispo n’est pas séduit. Ce qui n’est pas le cas des trois autres jurés qui découvrent alors Abdel, un jeune homme de 21 ans. Florent Pagny est conquis. "Tu as tout ce qu'il faut pour l'aventure". Zazie est très impressionnée, n’hésitant pas à parler de don.  Abdel continuera l’aventure auprès de Florent Pagny.

Venant directement de Rabat au Maroc, c’est enfin au tour de Lilya de proposer sa version de la chanson d’Yves Montand, Les feuilles mortes. A 17 ans, la jeune femme est déterminée. Derrière son piano, elle réussit son pari puisque Mika et Florent Pagny lui donnent leurs voix.  Mika souligne une précision et une maîtrise "incroyable", ainsi qu'une belle maturité. Le chanteur l’accueille avec plaisir dans son équipe.

Au rayon des déçus, Timothé et sa version de Way down we go de Kaleo, ainsi que Sélia et sa reprise de L’histoire de la vie du Roi Lion n’ont pas été retenus. Même destin pour Léonard et sa reprise de L’amour en solitaire de Juliette Armanet, et pour Ako et sa version du titre Rapper’s delight de The Sugarhill Gang.

9 nouveaux talents ce soir. Et beaucoup de bonheur à découvrir ces voix qui vont nous enchanter encore de nombreuses semaines.