Sexe : le « stealthing », une nouvelle pratique sexuelle inquiétante

Pixabay
14 mai 2018
Par Aurélie Amcn
Le « stealthing » est une pratique sexuelle très populaire aux États-Unis. Cette tendance considérée comme un viol dépasse aujourd’hui les frontières américaines et inquiète de nombreuses femmes…

Une nouvelle tendance sexuelle typiquement masculine inquiète de nombreuses femmes. Il s’agit du « stealthing », qui signifie « furtivité » en français. Cette pratique consiste à retirer le préservatif pendant l’acte sexuel, sans en informer sa/son partenaire. Cette personne est alors exposée à de nombreux risques : IST, MST, grossesse non désirée dans le cas d’un rapport hétérosexuel ou encore une dépression.

Certaines associations estiment même qu’il s’agit d’un nouveau genre d’agressions sexuelles. Tout comme l’explique le Dr Alexandra Brodsky, professeur à l’université de YALE, dans son article pour le Columbia Journal of Gender and Law. Elle y dénonce l’irresponsabilité des adeptes du « stealthing » et y évoque d’éventuelles poursuites judiciaires. 

Pour appuyer ses propos et inviter les victimes à porter plainte, Alexandra Brodsky a d’ailleurs interrogée Rebecca, une jeune femme piégée par un homme adepte du « stealthing ». Cette dernière raconte : « Je ne suis pas sûre que cela soit un viol, mais… (…). Nous étions en train de faire l’amour et, à mi-chemin, il a retiré son préservatif. J’en ai été très perturbée. Il m’a dit de ne pas m’inquiéter, de lui faire confiance. J’en suis restée bouche-bée puisqu’il venait de me prouver qu’il n’était pas digne de confiance (…). C’était une violation flagrante de ce que j’avais accepté dès le départ ».