RER A : le rapport sur la fuite d’eau publié

Wikipédia
14 novembre 2017
Par Virgil Bauchaud
Le Ministère des Transports vient de publier le rapport demandé après la fuite d’eau qui avait impacté le RER A. Il y a deux semaines, le trafic avait été interrompu entre La Défense et Auber.

Comment le RER A a-t-il pu être à ce point impacté ? C’est sûrement la question que s’étaient posé de nombreux usagers après l’interruption du trafic entre Auber et La Défense, entre le 30 octobre et le 2 novembre. Une fuite d’eau liée à des travaux dans le secteur de la porte Maillot avait perturbé le trafic. Après l’incident, la ministre des Transports Elisabeth Borne avait demandé un rapport.

Une erreur de forage

Ce dernier, tout juste publié, pointe du doigt les entreprises en charge du prolongement du RER E. C’est en effet un forage trop profond dû à une erreur humaine d’appréciation qui aurait provoqué l’écoulement de 25 tonnes de boue. Le 7 novembre déjà, le président de Bouygues Travaux Publics Jean-Philippe Trin expliquair au PDG de SNCFRéseau : « Des circonstances de chantier défavorables ont malheureusement conduit à une erreur humaine d’implantation du forage ayant entrainé le percement du tunnel. Nous vous présentons nos sincères excuses ».

La SNCF se veut rassurante

La SNCF assure que la surveillance du chantier sera renforcée. L’entreprise ferroviaire va confier à une commission d’experts une mission sur les travaux du RER E. L’objectif est évidemment d’évaluer les risques des travaux afin de ne pas revivre une telle situation. Du côté des usagers, reste la question du remboursement. La présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse avait demandé un dédommagement pour les usagers impactés. D’ici là, encore beaucoup de patience : c’est au tour des RER B et C d’êtres perturbés ce mardi.