Info locale

Noisy-le-Grand : l’enquête pour agression sexuelle contre un principal classée sans suite

03 octobre 2018 à 10h16 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

L'enquête visait le principal du collège international de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) ainsi que son adjoint. Elle avait été ouverte fin mai après des accusations portées par deux surveillantes.

Pas assez d’éléments. Deux surveillantes du collège international de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis) avaient porté plainte contre le principal et son adjoint. Les faits remonteraient à la nuit du 24 au 25 mai dernier. Selon leurs déclarations, le chef d'établissement et son adjoint se seraient introduits, en état d'ébriété, dans la chambre de l'une d'elles, affectée à la surveillance de nuit dans l'internat, et d'avoir eu des gestes déplacés à son encontre. Ils auraient aussi tenté de pénétrer de force dans la chambre de l'autre plaignante.

Problème, selon un procès-verbal que l’AFP a pu se procurer, l'enquête préliminaire a été classée sans suite par le parquet de Bobigny au vu notamment des "antécédents" et des "déclarations" des mis en cause. Elles n’ont pas pu être jointes pendant les investigations et l'autre plaignante n’a pas fourni d’examen.

Le principal et son adjoint, présumés innocents, ont annoncé leur intention de déposer plainte contre les deux surveillantes pour "dénonciation calomnieuse" face à des "accusations absurdes". L’enquête du rectorat se poursuit et les deux hommes n’ont pas encore été réintégrés.