Noisy-le-Grand : Deux surveillantes d’un internat portent plainte

Collège International de Noisy-le-Grand
01 juin 2018
Par Mikaël Livret
Deux supérieurs hiérarchiques auraient eu des gestes déplacés au collège international de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis). Une enquête est en cours.

Ils sont soupçonnés d'être entrés dans leur chambre en pleine nuit et d'avoir eu des "gestes déplacés". Le syndicat Snes-Fsu a publié un communiqué expliquant que deux femmes, assistantes d'éducation du collège international de Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), ont porté plainte contre un "personnel de direction" et un "personnel de gestion" du collège.

Les deux hommes "se seraient introduits, alcoolisés" dans leur chambre, dans la nuit du jeudi 24 au vendredi 25 mai, alors qu'elles étaient en charge de la surveillance de l'internat.

Une lettre d’information doit être transmise ce vendredi

Le rectorat a depuis confirmé que les deux hommes mis en cause sont depuis en arrêt maladie. Le syndicat s'inquiète en revanche d'un manque d'informations distribuées aux parents. L’autorité académique ne voyait "aucune urgence" à communiquer trop vite et indique que "ni la sécurité, ni la scolarité des élèves n'ont été mises en cause".

Une lettre d’information doit être transmise ce vendredi à tous les parents d'élèves, via les carnets de correspondance. Le rectorat précise aussi apporter son soutien aux deux surveillantes de l'internat dans leur démarche.