Info générale

Les parents de la petite martyre de l’A10 interpellés en Ile-de-France

14 juin 2018 à 10h38 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Commons wikimedia

31 ans après le drame, les gendarmes pensent tenir les meurtriers de la petite fille abandonnée sur le bord de l’Autoroute A10.

Un cold case bientôt résolu ? Presque 31 ans après, les enquêteurs seraient sur le point de découvrir ce qui est arrivée à la fillette, retrouvée morte dans un fossé de l'A10, près de Blois, en août 1987. Son corps portait des traces de brûlures dues à un fer à repasser et des cicatrices et plaies de morsures humaines. Ses parents ont été interpellés en région parisienne mardi dernier et placés en garde à vue à Orléans. 

Une affaire où les seules preuves tangibles étaient des traces ADN inconnues sur la couverture qui recouvrait le corps de la petite fille. Les enquêteurs ont pu compter sur le hasard qui, parfois, fait bien les choses.

En 2017 un prélèvement d'ADN sur l’un des frères dans une autre affaire a permis d'identifier les parents. Ils ont même recoupé les données de la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) pour se rendre compte qu'un enfant du couple n'était plus recensé.