L’ex animateur de Courbevoie accusé de viol sera jugé aux assises

Capture d'écran - Google Maps - École Logie - Courbevoie
05 janvier 2018
Par Mikaël Livret
L'animateur de loisirs de 28 ans de la ville de Courbevoie a été renvoyé devant les assises pour viols et agressions sexuelles sur 15 garçons âgés de 3 à 10 ans. Des faits commis entre 2010 et 2015 qu’il a en parti reconnu.

Il travaillait jusqu'à sa mise en examen en 2015, pour la structure de "vacances, animation et loisirs" de la ville de Courbevoie (Hauts-de-Seine). Mais entre 2010 et 2015, il s’est livré à des attouchements, des agressions sexuelles et des viols sur de jeunes garçons âgés de 3 à 10 ans.

Pour deux de ses victimes, les faits se sont déroulés lors de baby-sittings, avant que l'accusé ne devienne animateur. Pour les 13 autres, ces faits ont eu lieu dans trois écoles où il travaillait sur le temps périscolaire. L'homme a reconnu une partie des faits et sera jugé pour viols, agressions sexuelles et corruption de mineur de moins de 15 ans, ainsi que pour détention d'images à caractère pédopornographique devant les assises des Hauts-de-Seine.

La structure qui l’employait mise en cause

Depuis le 26 octobre 2017, une enquête préliminaire a été ouverte contre X pour non-dénonciation à l'autorité judiciaire d'agressions sexuelles sur mineur de moins de 15 ans, selon le parquet de Nanterre. Lors de l'enquête, il est apparu que si certains faits avaient été signalés à l’employeur de l’animateur (en décembre 2012, puis en août 2013), ils n’avaient pas été déclarés à la justice.

L'animateur avait seulement été suspendu de ses fonctions en septembre 2013 et une enquête avait été menée par les services du département. Au final, pas de sanction administrative, à l’époque, et l’animateur avait pu reprendre ses fonctions dans une autre école de la ville de Courbevoie.