Info locale

Essonne : condamné pour avoir donné une fessée à une femme dans un bus

25 septembre 2018 à 09h27 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Draveil.fr

Ce serait une première condamnation depuis l’entrée en vigueur de la loi contre les violences sexuelles et sexistes, le 3 août dernier. Une loi censée aussi encadrer le harcèlement de rue.

Une première. Il est 17 heures jeudi dernier. Le bus est bondé ce soir là, à Draveil (Essonne), un homme se retrouve collé à une jeune femme. C’est à ce moment que le trentenaire lui met une « petite fessée ». La victime ne se laisse pas faire et réagit sauf que l’homme nie lui avoir touché le postérieur tout en l’insultant copieusement  lui lançant un fleuri : « t’as de gros seins sale p… ».

Le ton monte et le chauffeur du bus décide de s’en mêler, venant au secours de la jeune femme. Il stoppe son véhicule et ferme les portes pour bloquer l’agresseur en attendant la police. L’homme s’en prend alors au conducteur avant d’être interpellé.

Cet homme de 30 ans a été condamné par le tribunal d’Evry à 6 mois de prison ferme et 300 euros d’amende pour outrage sexiste. Il sera aussi inscrit sur le fichier des personnes délinquantes sexuelles (Fijais).

Ce serait donc une première judicaire depuis que l’entrée en vigueur de la loi contre les violences sexuelles et sexistes pour sanctionner, par exemple, le harcèlement de rue. Contacté par nos confrères du Parisien, le cabinet de la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, n’aurait, pour le moment, pas eu connaissance d’autres condamnations pour ce motif.