Dieux du stade : les premières images du calendrier 2018 dévoilées ! (Photos)

Stade.fr
13 septembre 2017
Par Aurélie Amcn
Attention, la température va considérablement monter dans quelques secondes… Les photos du prochain calendrier des ‘’Dieux du stade’’ viennent d’être dévoilées !

Ça y est, ils sont de retour ! Et en 2018, ils seront 21 ‘’Dieux du stade’’, 21 sportifs de haut-niveaux tous plus canons les uns que les autres. Si le calendrier 2018 des ‘’Dieux du stade’’ ne sera disponible que demain, jeudi 14 septembre 2017, quelques photos ultra-sexy (et c’est peu de le dire !) viennent d’être dévoilées en exclusivité par un célèbre quotidien national. 

UN RENDEZ-VOUS ANNUEL IN-CON-TOUR-NA-BLE !

Sur ces cinq premières photos, on découvre ainsi en avant-première des rugbymen bien sûr, tels que Maxime Mermoz ou encore le beau Damien Chouly, sans oublier Terry Bouharaoua, Baptiste Serin, Djibril Camara et tant d’autres, mais aussi des champions de natation, comme le sublime Camille Lacourt bientôt à l’affiche de la prochaine saison de l’émission Danse avec les Stars sur TF1, ou encore les frères et handballeurs Nikola Karabatic et Luka Karabatic et leur collègue William Accambray. En couverture de cette 17 ème édition du calendrier des ‘’Dieux du stade’’, on retrouve l’international français de rugby Maxime Mermoz torse-nu dans un caleçon aux teintes argentées et arborant fièrement un ballon ovale orné de néons. On est loin des traditionnels clichés en noir et blanc.

UN CALENDRIER SEXY POUR LA BONNE CAUSE

Tous ont d’ailleurs pris la pose, pour la seconde année, devant l’objectif du photographe grec, non pas de Nikos Aliagas grand passionné de photographie, mais d’Errikos Andreou. Ce dernier sait d’ailleurs très bien mettre en valeur tous les atouts de nos sportifs préférés ! Le nouveau calendrier "Dieux du stade" sera donc disponible dès demain dans les kiosques au prix de 29 euros. Et comme chaque année, les bénéfices de vente de ce 17 ème numéro des ‘’Dieux du stade’’ seront reversés à l’association ‘’Le cancer du sein, parlons-en !’’. Une belle action pour pouvoir mater, sans modération, les plus beaux hommes de France. 

Stade.fr

Stade.fr

Stade.fr