Info locale

Des radars vandalisés en série des les Yvelines et le Val-d’Oise

07 septembre 2018 à 10h28 Par Mikaël Livret
Crédit photo : Common Wikimédia

Des radars fixes ont été dégradés, parfois plusieurs fois d’affilés ces dernières semaines, dans les Yvelines et le Val-d'Oise. Le même mode opératoire semble à chaque fois être utilisé.

Série noire. C’est un radar d’habitude prolifique à l’entrée du Mesnil-le-Roi (Yvelines. Il contrôle la vitesse qui passe de 90 à 50 km/h pour entrer en ville. Un endroit particulièrement accidentogène. Et pourtant il a été vandalisé trois fois ces dernières semaines.

C'est le plus touché du secteur, mais ce n'est pas le seul. D’autres boites à flash ont aussi été dégradées du coté de Conflans-Sainte-Honorine ou plus au nords sur la N184 à Saint-Germain-En-Laye ou à Eragny (Val-d'Oise).

Un ou plusieurs "serial tagueurs" pourraient être à l'origine des dégradations, à l’aide principalement de peinture orange selon les enquêteurs. Il faut compter 500 euros le nettoyage, et entre 30.000 et 40.000 euros pour remplacer le radar. C'est encore plus cher pour un radar autonome ou radar de chantier, puisque la facture grimpe à 75.000 euros. Le tout évidemment à la charge du contribuable. Pour l'instant, aucun suspect n'a été interpellé.

On ne connaît pas, en revanche, le nombre précis de radars dégradés ou détruits en Ile-de-France. La sécurité routière ne communique pas de chiffre pour éviter de donner de mauvaises idées.