Amir évoque ses histoires d'amour douloureuses !

dr
11 septembre 2017
Par Aurélie Amcn
Amir n’évoque pas souvent sa vie privée. Mais aujourd’hui, il accepte de revenir sur ses relations amoureuses douloureuses. Et autant dire qu’Amir a beaucoup souffert dans le passé…

Amir est de retour ! Après le succès de son premier opus ‘’Au cœur de moi’’ sorti en 2016, le finaliste de la troisième saison de The Voice vient de dévoiler le premier single issu de son prochain album baptisé ‘’Addictions’’ dont la sortie est prévue le 27 octobre prochain. Avec ce premier extrait intitulé ‘’Etats d’Amour’’ (ci-dessous), le chanteur de 33 ans raconte l’histoire d’une rupture amoureuse très difficile. Pourtant, très discret sur sa vie privée, Amir n’a jamais caché être fou amoureux depuis plusieurs années de son épouse, la belle Lital. Nos confrères de la presse hebdomadaire ont alors tenté de comprendre à qui étaient destinées les paroles de ce dernier single... 

Dans un entretien à retrouver en kiosques ce lundi 11 septembre, Amir se confie comme jamais sur son passé amoureux. Un passé sentimental plutôt douloureux. Mais d’abord, il tient à préciser que tout va bien avec son épouse : « Oui, je suis comblé, nous sommes très heureux ». Vient ensuite le moment des confessions croustillantes. « Mais avant de trouver la femme de ma vie, j’ai vécu pas mal d’histoires amoureuses douloureuses. Ces ruptures brutales m’ont beaucoup fait souffrir. Je n’ai économisé ni mes larmes, ni les messages… que j’ai regretté ensuite d’avoir envoyé. Dans ces périodes, je dormais mal, je perdais l’appétit. J’ai même supplié ces personnes de revenir parce que j’avais l’impression qu’elles étaient mon oxygène. Ce single, ''Etats d’Amour'', me permet d’évoquer tous ces mauvais souvenirs », explique l’interprète de ‘’On Dirait’’. 

Des souvenirs bien loin derrière lui, car Amir évoque ensuite longuement son histoire d'amour avec « la femme de sa vie ». Cette dernière a d’ailleurs certainement dû être l’une des premières à le soutenir lors de son fameux Triathlon de Cascais au Portugal à l’issue duquel Amir n'a pas pu retenir ses larmes de joie sur Instagram. « Après un an d’entraînement intensif, impossible de retenir mes larmes sur la ligne d’arrivée. J’ai réalisé que tout est possible quand on y croit et quand on vise très haut ! », écrivait-il à ses quelques 268 000 followers.