Alerte rouge aux pollens en Ile-de-France

Pxhere
16 avril 2018
Par Mikaël Livret
Avec le soleil et le beau temps ils sont de retour, et les allergies aussi. Si le risque de rhume des foins est maximal, quelques bons reflexes peuvent limiter les désagréments.

Le risque d’allergie est maximal en Ile-de-France. Avec le retour des beaux jours, les pollens explosent. Il n’y a qu’à regarder autours de vous les personnes qui éternuent, ont le nez rouge et les yeux qui pleurent.

Le dernier « bulletin allergo-pollinique » établi par le Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) est édifiant. Sur la carte de vigilance, le rouge domine, et l’Ile-de-France n’est pas épargnée, loin de là. À Paris et en Seine-et-Marne par exemple, le risque d'allergie au bouleau est en ce moment de 5/5, de frêne 4/5 et de charme 3/5.

En moyenne, un Français sur cinq est allergique aux pollens. Un phénomène bien souvent aggravé par la pollution dans les villes. Il est recommandé de vous laver le nez à l'eau de mer une fois par jour pour expulser les allergènes et de vous laver les cheveux et la peau régulièrement.

Démangeaisons, éternuements, nez qui coule ou les yeux qui gonfle : si ces symptômes deviennent trop gênants, il est conseillé de consulter un médecin pour toute prise d'antihistaminique.